À propos

Historique & réalisations

Historique & réalisations

2021

Enfin, en mars 2021, voulant souligner un an de confinement pour la culture nocturne, MTL 24/24 a mis en ligne une campagne de communication sur les réseaux sociaux visant à sensibiliser le grand public aux sort des travailleurs de nuit.

Sous le slogan “La nuit, la culture vit”, des dizaines de visages familiers des noctambules montréalais ont pris la parole pour relater leur expérience de la pandémie en lien avec leur travail nocturne. Avec pour objectif d’entamer la reconstruction de la confiance des usagers de la nuit, la campagne se veut parfois drôle, d’autres fois plus dramatique, embrassant la totalité des perspectives sur la crise sanitaire.

Les 15 et 16 juin 2021, la Ville de Montréal, en collaboration avec MTL 24/24 et Yulism, organise le premier Sommet de la nuit de son histoire, baptisé “Montréal au sommet de la nuit : reconquérir la vie nocturne de notre métropole.”

Ce premier volet offre une programmation à la fine pointe des meilleures pratiques internationales de gestion de la vie nocturne avec notamment des discussions sur la cohabitation des usages, la gouvernance nocturne et surtout, la relance avec des invités locaux et internationaux.

MTL 24/24 peut avoir le sentiment du devoir accompli pour ce deuxième volet du Sommet de la nuit riche en propos et en sensibilité qui a su réunir, public et spécialistes de tous azimuts de la vie nocturne montréalaise dans l’enceinte du mythique Stereo, seul afterhour qui persiste dans le paysage québécois.

Grande nouveauté pour cette seconde édition, MTL 24/24 a proposé un micro ouvert à ses acteurs et ses usagers afin de pouvoir venir s’exprimer sur les enjeux de la vie nocturne locale. L’idée étant de braquer les projecteurs sur la communauté nocturne montréalaise et rassembler les noctambules qui ont été éloignés les uns et les autres pendant plus de 20 mois. Véritable succès, ce sont deux jours en mode salle comble où une quantité d’enjeux ont trouvé écho jusque de l’autre côté de l’océan les 21 et 22 octobre 2021. Maintenant, il ne reste qu’à souhaiter que les idées cheminent et transforment la vie nocturne d’ici.

2020

Mars 2020 : la COVID frappe le Québec. La crise sanitaire vient servir d’accélérateur au développement de l’organisme.

Au niveau international, MTL 24/24 se joint au Global Nighttime Recovery Plan (www.nighttime.org), une initiative qui lui permet d’être en contact avec différents groupes intéressés par les impacts de la COVID-19 sur la vie nocturne partout à travers le monde.

Au chapitre 5 du guide de relance, on trouve une analyse de cas de Montréal auquel MTL 24/24 a contribué en collaboration avec Dr. William Straw et Jessica Reia du département d’histoire de l’art et de communications de l’Université McGill.

Notre initiative hebdomadaire de diffusion en continu Transmission, qui vise à pallier à l’arrêt complet des activités nocturnes, connaît un franc-succès grâce à sa collaboration avec d’autres organismes culturels tels que la SAT, le festival MUTEK, la galerie Never Apart et le Festival Mural.

En juin 2020, suite à une réflexion sur un modèle de gouvernance nocturne adapté à Montréal, et inspiré par le concept de « maire de la nuit », sorte d’intermédiaire entre les décideurs publics et les noctambules, MTL 24/24 crée le Conseil de nuit.

Cette initiative plaît à l’administration municipale. Elle confie à l’organisme, à travers son Service de Développement économique et sa Commissaire à la vie nocturne, un premier mandat de recherche axé sur un diagnostic de la vie nocturne montréalaise. Le rapport est remis en septembre 2020.

Entre-temps, des membres du Conseil de nuit ainsi que la direction de MTL 24/24 participent aux groupes de travail mis en place par la Ville de Montréal en vue de l’élaboration d’une première politique de la vie nocturne. Des comités réunissant une dizaine de personnes issues d’organisations diverses se rencontrent durant quatre mois afin d’identifier des problématiques et proposer des pistes de solutions à la Ville pour les secteurs commerciaux, culturels, sanitaires et d’aménagement urbain.

En octobre 2020, MTL 24/24 est sélectionné pour participer au Groupe des Vingts de Concertation MTL. Cette initiative vise à nous appuyer dans notre recherche d’une gouvernance saine, équilibrée et inclusive.

En novembre, le directeur général de MTL 24/24, Mathieu Grondin, est appelé à faire une présentation virtuelle à Nanjing en Chine dans le cadre d’un événement du World Cities Culture Forum.

Un deuxième mandat de recherche est confié à MTL 24/24 par la Ville de Montréal, cette fois dans le but de produire des consultations citoyennes sur la vie nocturne.
L’objectif est de prendre le pouls des résidents et usagers de la nuit et de connaître ce qu’ils désirent avoir comme vie nocturne post-pandémie. Le rapport est remis en février 2021.

Le 23 juillet 2020, MTL 24/24 prend d’assaut les médias sociaux de C2 Montréal pour une journée complète de programmation autour des enjeux de la vie nocturne à Montréal.

Au programme : entrevues, courts-métrages, articles à lire, vidéoclips de la scène musicale montréalaise d’hier et d’aujourd’hui.

2019

En juin 2019, dans le cadre d’une consultation publique sur les loisirs montréalais, MTL 24/24 dépose à la Commission permanente des loisirs sur la culture, le patrimoine et les sports de la Ville de Montréal un mémoire intitulé Diagnostic des loisirs nocturnes montréalais. Soulignant l’absence de réflexion des instances publiques sur le sujet de la nuit, le document était accompagné d’une pétition de plus de 1000 signatures réclamant la création d’un Bureau de la nuit à la Ville de Montréal, similaire au Bureau du cinéma ou de la mode.

À l’été 2019, le collectif organise un premier événement, Test Pressing, dont l’objectif était de présenter des artistes locaux dans des lieux inusités, comme une ancienne usine du Mile-End.

En décembre 2019, MTL 24/24 inaugure une série de conférences gratuites sur des enjeux liés à la vie culturelle nocturne, Les Apéros MTL 24/24, présentés chaque mois à la Société des Arts Technologiques (SAT). Ils ont entre autres rendu publique une étude sur la vie nocturne réalisée par des chercheurs de l’UQAM. La crise de la COVID-19 a malheureusement interrompu temporairement cette initiative.

2017

En 2017, Mathieu Grondin, Alexis Simoneau et G.-Vincent Melo fondent MTL 24/24,
un OBNL dont la mission est de soutenir le milieu culturel nocturne montréalais.
Tous les trois, influencés par les expériences des nuits urbaines européennes, croient que le développement de l’identité créative et culturelle de Montréal doit s’en inspirer.